Plateforme sur les infrastructures et les technologies des piscines, le bien-être et l’expérience de plein air en Belgique

NL | FR

Nouvelles

« Je plaide pour un label de qualité pour les constructeurs de piscines »

strak-zwembad

Texte | Fédération Belge des Professionnels de la Piscine et du Bien-Être

Photos | Fédération Belge des Professionnels de la Piscine et du Bien-Être

11 novembre 2022 Temps de lecture 11 minutes

Partager cet article

Pour de nombreuses personnes, une piscine privée constitue le must pour se sentir en vacances dans son propre jardin. La demande de piscines privées a considérablement augmenté ces dernières années. Leisure Pools constitue un acteur mondial dans la production et la distribution de piscines composites renforcées de fibres. « Grâce au concept innovant Zero Energy Pool, nous pouvons franchir un cap supplémentaire », explique Steffert Vaneste, CEO de Leisure Pools. 

En tant que CEO, que voulez-vous apporter à Leisure Pools ? 

Steffert Vaneste : « Par le biais de Leisure Pools, nous voulons être le leader en matière d’industrialisation et de numérisation dans le secteur des piscines. Nous souhaitons offrir à nos clients et partenaires B2B une excellence opérationnelle. C’est pourquoi nous sommes également en train d’analyser scrupuleusement nos processus et procédures. J’ai travaillé dans ce secteur pendant 17 ans à l’échelle européenne et internationale, mais pour des grossistes. Je me suis ensuite consacré pendant six ans à l’HVAC en tant que directeur commercial de Duco et Jaga. Cela fait du bien d’être de retour sur le marché, mais je remarque que des choses assez simples, déjà standards sur le marché de l’HVAC, ont encore un long chemin à parcourir dans le monde de la piscine. Solutions cloud, contrats de service, IA, analyse des données, coût réel, gestion des stocks, etc. Ces points peuvent être améliorés dans le secteur. »

Comment expliquez-vous l’importante hausse des ventes de piscines ces deux dernières années ? Pensez-vous qu’elles diminueront à l’avenir ?

« C’est un concours de circonstances. Ces deux dernières années, les personnes ont considérablement investi dans leur jardin et ont acheté une piscine. 

Dans d’autres coins du monde, où le climat est plus chaud, il est courant que toute habitation comporte une piscine. Au fil des ans, nous voyons les températures grimper en Europe et les personnes considèrent de plus en plus leur jardin comme un investissement et une valeur ajoutée sur le bien immobilier. Est ensuite arrivé le coronavirus, qui a grandement stimulé cette tendance et l’a sensiblement accélérée. Il est clair que les piscines qui auraient en temps normal été construites dans les six à huit ans ont été installées en deux ans environ. »

« La conséquence ? De nombreux entrepreneurs et entreprises d’autres secteurs ont vu les opportunités de ce marché en forte croissance et se sont tournés vers ce domaine. L’on en observe déjà les premiers effets. Ces entreprises ne disposent pas de la structure de service et des connaissances nécessaires pour continuer à répondre aux demandes du marché. > 

En effet, il s’agit d’un processus de construction mêlant eau, électricité, désinfection et de nombreux autres points. Nous connaitrons vraisemblablement une période plus creuse, et le marché se stabilisera à nouveau rapidement par après, recouvrant les niveaux antérieurs à la pandémie. »

De nos jours, de plus en plus d’entreprises non qualifiées se lancent dans la construction de piscines. Quels risques les potentiels clients courent-ils ?

« Personnellement, je plaide depuis longtemps en faveur d’un label au moyen duquel les constructeurs de piscines devraient atteindre un certain niveau dans différents domaines du secteur avant de pouvoir exercer sur le marché. Plusieurs marchés et entreprises constituent déjà de bons exemples en la matière. Pour le consommateur, qui reçoit désormais des messages par le biais de toutes sortes de médias, il est plus difficile de distinguer les entreprises qualifiées des clowns du marché. »

La numérisation joue-t-elle un rôle important dans le secteur des piscines ?

« Absolument. Après près d’un an de développement et d’essais sur le terrain, ­Leisure Pools Benelux lance notamment le concept innovant “Zero Energy Pool”. Le département R&D de Leisure Pools savait depuis longtemps que l’énergie jouerait un rôle capital dans les habitudes d’achat des consommateurs, mais aussi des personnes possédant déjà une piscine. Le nouveau concept s’inscrit parfaitement dans ce cadre et le surplus d’énergie produit par les panneaux solaires sera utilisé gratuitement afin de chauffer la piscine. »

Comment cela fonctionne-t-il ?

« Les installations techniques de Leisure Pools sont équipées d’un tout nouveau système innovant, composé notamment d’un contrôleur logique programmable (PLC), d’un contrôleur de fréquence, d’un écran tactile, d’une commande de volet et d’un système industriel de désinfection et de dosage. Le grand avantage est que tous ces éléments sont réunis dans une seule armoire et une seule commande centrale, que Leisure Pools couple ensuite au cloud. De cette façon, de nombreuses tâches en matière de service, de nombreuses questions ou adaptations des paramètres peuvent être effectuées à distance. Leisure Pools soulage ainsi ses clients et prodigue immédiatement, grâce à cette solution cloud, les bons conseils en se connectant au système de contrôle de leurs piscines. En outre, les clients peuvent également consulter et vérifier tous les paramètres depuis leur smartphone ou tablette. Grâce à cette installation technique innovante, Leisure Pools peut désormais également franchir un cap supplémentaire. Les clients qui possèdent des panneaux solaires ou ont l’intention d’en installer ont la possibilité, moyennant l’achat d’un autre module, d’utiliser le surplus d’énergie des panneaux solaires comme tampon thermique et chauffer ainsi la piscine gratuitement. Le système “Zero Energy Pool” suivra automatiquement la météo du jour. Dès que l’habitation consommera moins d’électricité que ce qu’elle en produit, la piscine sera chauffée gratuitement. Bien entendu, le client peut également opter pour le mode économique. La piscine est déjà programmée à une température agréable et les derniers degrés sont ajoutés gratuitement. Le système “Zero Energy Pool” est non seulement innovant et écologiquement responsable, mais permet aussi au client de réduire considérablement sa facture d’énergie. »

Prônez-vous l’élaboration d’une offre de formations alternatives à destination des futurs piscinistes ? La pénurie de main-d’œuvre est-elle difficile à gérer ?

« Parfaitement. L’offre actuelle est bien trop maigre par rapport à la demande croissante de techniciens correctement formés qui disposent de larges connaissances en matière de construction et d’entretien des piscines. Leisure Pools investit énormément dans les formations et invite tous les mois ses constructeurs et techniciens de l’ensemble du Benelux pour un recyclage au siège situé à Aarschot. » 

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Mathieu Noppe

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d’en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message