Plateforme sur les infrastructures et les technologies des piscines, le bien-être et l’expérience de plein air en Belgique

NL | FR

Maintenance

Détection rapide des fuites : évitez les dommages et les frais importants

iStock-1297375155-(0)

Texte | Laureline Vansteenkiste

Photos | iStock

24 novembre 2022 Temps de lecture 8 minutes

Partager cet article

Vous voulez à tout prix éviter les fuites dans votre piscine. Non seulement à cause de la perte d’eau et des coûts éventuels, mais aussi parce qu’une fuite n’est pas toujours facile à localiser. En effet, elle peut survenir dans l’un des tuyaux, au niveau des raccords ou dans le bassin lui-même. Avec les bons outils de détection des fuites et de bonnes connaissances en la matière, vous détecterez la moindre fuite à temps et éviterez ainsi des dégâts des eaux supplémentaires dans et autour de la piscine. 

Il n’y a rien de plus fâcheux qu’un client qui vous appelle pour vous signaler qu’il doit remplir sa piscine beaucoup plus souvent qu’à la normale. Ou, pire, que le sol s’affaisse autour de la piscine. 

La première étape – et non des moindres – consiste à localiser la fuite potentielle. En effet, l’emplacement de la fuite détermine la manière dont vous allez pouvoir la détecter et ce que vous devrez faire ensuite pour la réparer. Les fuites se produisent généralement dans le liner ou le carrelage de la piscine, dans les tuyaux ou au niveau des raccords des équipements et accessoires. Bien que les composants standards des piscines, comme le liner, soient résistants à l’usure, le risque de fuite est toujours présent. Outre l’usure et les dégâts, les composants peuvent être mal assemblés ou les raccords peuvent se rompre, par exemple en raison d’un affaissement du sol. Pensez notamment à un liner endommagé, une fissure dans le carrelage, un tuyau fendu ou une mauvaise connexion entre le tuyau et la pompe ou le skimmer. L’éclairage de la piscine ou les fixations des escaliers sont également des endroits qui peuvent poser problème.

Comment détecter une fuite ?

En cas de fuite, la plus grande crainte est qu’il faille détruire ou vider complètement la piscine pour la détecter. Heureusement, il existe plusieurs techniques non invasives pour détecter une fuite. Des outils spécialisés sont toutefois nécessaires, et il faut souvent procéder étape par étape afin de déterminer où se trouve la fuite. 

La première méthode pour vérifier les tuyaux est le test de pression. Il suffit de déconnecter les skimmers et les lampes, puis de mettre tous les tuyaux sous pression. Si vous constatez une perte de pression, cela signifie que le problème se situe dans l’un des tuyaux. Une autre méthode est la détection acoustique des fuites : un ultrason détecte le son émis par la fuite. L’ultrason envoie des impulsions sonores sous l’eau et s’accorde sur les fréquences sonores de la fuite d’eau. Combiné à un test de pression à l’azote, ce système peut également être utilisé pour détecter les fuites d’air.

L’électricité est souvent utilisée pour contrôler le liner de la piscine. Il s’agit de créer un champ électrique au-dessus de la surface de l’eau. En effet, l’eau est un très bon conducteur d’électricité ; si l’électricité s’écoule vers la terre, cela veut dire que c’est là que se trouve la fuite. Le test au colorant est également une technique courante. Ce procédé consiste à ajouter un liquide coloré inoffensif à l’eau de baignade. Le liquide coloré s’écoule alors par la fuite dans la piscine.

Vous pouvez également détecter une fuite en identifiant et en mesurant d’éventuels problèmes d’humidité autour de la piscine. Grâce à un humidimètre, vous pourrez mesurer l’humidité jusqu’à une profondeur de huit centimètres sous la surface. Une fois que vous aurez identifié l’endroit problématique, continuez en utilisant les techniques ci-dessus. En tant que constructeur de piscines, n’hésitez pas à utiliser vous-même ces systèmes ou à faire appel à un professionnel spécialisé dans la détection des fuites. Une fois qu’il aura trouvé la fuite, vous pourrez vous mettre au travail et effectuer les réparations nécessaires.

Comment réparer une fuite ?

En fonction de la cause de la fuite, les réparations nécessiteront des manipulations différentes. Si le liner est déchiré et qu’il s’agit d’une petite fuite, il existe des kits de réparation pour liners qui vous permettent de traiter le problème rapidement, par exemple à l’aide de colles spéciales. Pour réparer des trous plus importants, vous pouvez utiliser un morceau de liner. Vous devrez peut-être vider l’eau jusqu’à l’endroit où se situe la fuite. Si le carrelage est endommagé, il existe des kits de carrelage conçus spécialement pour ce type de réparations. En cas de dommages au niveau des raccords ou des tuyaux, il suffit généralement de remplacer une pièce. Si les dégâts sont trop importants, une rénovation de la piscine s’impose dans les plus brefs délais.

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Mathieu Noppe

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d’en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message